Histoire du Bullet Journal Équestre : Des origines à la création finale

par | Sep 20, 2017 |

Des tas d’idées …

Depuis toujours, je prends des notes sur mes séances, je note ce qui a fonctionné et ce qui fonctionne moins avec tel cheval ou tel autre. Quand j’ai une idée, je la note avant de la tester en live et je me suis toujours dit que ça serait bien si plus de gens le faisaient.

L’idée est restée par là, dans une petite case de ma tête…

Depuis des années, les personnes que j’aide et pour qui j’écris des textes ou des articles me disent « Tu devrais écrire un livre !« . Oui mais non ! Un livre ça m’a toujours semblé un truc énorme, inatteignable. Un truc vraiment sérieux, ça ne rigole pas un livre, ça n’a rien à voir avec mes articles et puis et puis… rien que le mot me met en zone rouge limite panique instantanément !

Une autre idée restée dans une petite case depuis des années…

Depuis plus de 30 ans, je fais des photos, pas pour faire du grand art, juste pour le plaisir de partager avec d’autres ces instants, ces beautés quotidiennes que j’ai l’impression, par moment, d’être la seule à voir. Les partager avec plus de gens ? Pourquoi pas …

Une petite idée persistante …

D’un autre coté ma sœur, Nathalie vit aux USA. Il faut le dire Nathalie a le nez fin pour dégoter les nouvelles tendances et repérer les bonnes idées.
Or l’an dernier, elle s’est lancée à fond dans les planners et le bullet journal. Notre mère est d’ailleurs rentrée de ses vacances là bas avec ses planners dans son sac. Du coup, j’ai, moi aussi, découvert le bullet journal et ça a été une révélation pour mon organisation. J’ai commencé à l’utiliser pour … TOUT, mais en mode très simple, car je ne dispose que de peu de temps, vu le nombre d’activités que je mène de front !

Encore une idée dans une petit case…

Là dessus, fin janvier 2017, je discute avec mon amie Morgane (oui celle qui a si bien illustré ce bullet journal et mis en valeur mes idées et mes photos) et elle me dit qu’au lieu d’écrire un livre, je pourrais faire des petits livrets indépendants, sur le même principe que mes webinaires et formations enregistrées, que ça me semblerait sûrement moins lourd et fastidieux qu’un livre. Pas faux !

Je mets cette idée de livret dans une une autre case…

Et puis un soir…

…au moment où je me couchais, tout d’un coup, toutes ces idées ont trouvé leur lien, ce Bullet Journal Équestre est né, là, au moment où je glissais mes pieds dans le lit !

Du coup, je me suis relevée pour noter tout ça (ça n’a pas arrangé ma durée de sommeil cette nuit là !). Le lendemain matin j’appelais Morgane pour lui expliquer cette idée un peu dingue de faire des livrets avec un bullet journal et puis aussi un cahier d’exercice et puis aussi un cahier de séances et tout ça en même temps !
Elle a tout de suite adhéré et nous nous sommes lancées dans cette aventure !

S’en sont suivis des mois d’écriture, de réflexion, de mise en page, de discussion et un gros travail d’équipe pour peaufiner le meilleur Bullet Journal Équestre possible, créé à 4 mains, deux pour le contenu et deux pour le contenant, comme une chanson qui aurait un auteur pour les paroles et un compositeur pour la musique. Morgane est même venue dans mon Sud depuis sa Région Parisienne, une semaine, bébé de quelques semaines sous le bras, pour qu’on cale plus facilement le principe.

Des centaines d’heures de travail, d’échanges, de remise en question, d’idées mises à la poubelle, de documents créés, puis détruits, de changements de dernière minute, de frayeurs, de crises de rire, des crises de panique, et quelques larmes plus tard, c’est avec fierté que nous pouvons enfin vous présenter notre travail !

A vous maintenant de découvrir notre bébé, ce Bullet Journal Équestre pratique, adaptable, enrichissant, distrayant, esthétique, simple, celui que vous ne voudrez plus quitter …

- Remerciements -

Je voudrai te remercier particulièrement Morgane, pour tout le travail abattu, pour le fait d’avoir si bien réussi à regarder dans ma tête pour en sortir ce que je voulais, malgré mes explications pas toujours claires, pour ta créativité, pour tes coups de pied aux fesses, ton écoute, ton soutien et juste d’être toi pour moi, dans ce projet et dans la vie.

Merci aussi à Anne et Ben pour avoir si bien mis en image l’ambiance de cette création et pour les autres dessins surprises au fil des pages.

Merci aussi à nos « testeuses », Elodie et Barbara pour leurs idées, exemples et retours constructifs.

Merci à celles qui prennent soin de mes chevaux et qui ont gentiment accepté d’apparaître en photo dans ce Bujo, Peggy, ostéopathe et Claire Schwerzman, maréchal-ferrant.

Merci aux correctrices Yvette, ma maman, et Blandine, pour avoir remis en français (et avec des traits d’union !) mes textes aux tournures parfois étranges.

Merci à Sara, ma puce, « ma copine de chwal », mon top modèle préféré pour beaucoup des photos de ce Bujo équestre.

Merci aussi aux hommes de ma famille, Philippe et Louis, pour leur soutien et leur aide aide technique et bien sûr à Nathalie pour l’inspiration.

 

Valérie
Juste avec mon cheval